Publié : 10 décembre 2013

Conseil d’école du 7 novembre 2013

A 18h30, la séance est ouverte par Madame Isabelle CARDOT, directrice de l’école.

Les secrétaires de séance désignés sont Madame Stéphanie CARDOT, parent élue et Monsieur Matthieu DELAIGUE, enseignant. Il est procédé à la signature de la feuille de présence. Un tour de table permet à chacun de se présenter.

Madame CARDOT, directrice, transmet les excuses des membres absents et informe le Conseil que l’école ne compte toujours pas de DDEN désigné.

Puis, elle présente ses félicitations aux parents nouvellement élus et, en particulier, aux parents de CP dont elle salue l’implication dès leur arrivée dans l’école. Enfin, elle rappelle l’ordre du jour.

 1 – Approbation du procès-verbal du précédent Conseil d’école

Le procès-verbal du précédent Conseil d’école est approuvé à l’unanimité.

 2 – Règlement du Conseil d’Ecole

La Directrice rappelle le rôle et les règles de fonctionnement du Conseil et distribue un extrait du Décret N° 90-788 du 6 septembre 1990 (articles 17, 18 et 20) « Organisation et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires » ainsi que le Règlement du Conseil d’Ecole.
Elle rappelle que le Conseil d’Ecole a un rôle défini institutionnellement, notamment pour voter le Règlement Intérieur. Il a force de propositions et peut intervenir par l’intermédiaire de son Président auprès des partenaires de l’école. Il tient trois réunions par an. Le directeur est institutionnellement le président.
L’ordre du jour est établi par le Président après consultation des présidents des Associations de parents.
Le procès-verbal du Conseil d’Ecole est adressé à l’Académie, à l’inspectrice de la Circonscription, aux associations de Parents d’Elèves, à la Mairie du XVIe arrondissement, au délégué départemental de l’Education Nationale et aux deux délégués des Maires (du XVIe et de Paris). Il est mis porté à la connaissance des familles.
Le procès-verbal est établi par les secrétaires de séance. Il est finalisé par le Président.

 3 - Règlement intérieur de l’école

Comme il est de coutume chaque année, le premier Conseil d’école doit se prononcer sur le texte du Règlement intérieur de l’école.

Le Conseil des Maîtres propose que soit ajouté dans la partie « Vie scolaire » un paragraphe important :
« Dans le cas de difficultés particulièrement graves affectant le comportement de l’élève dans son milieu scolaire, un avertissement peut être prononcé par le Conseil des Maîtres et sa situation être soumise à l’examen de l’équipe éducative, prévue à l’article 21 du décret n°90-788 du 6 sept. 1990. Dans les situations exceptionnelles, une mesure d’exclusion temporaire de l’école peut être prise en accord avec Madame l’inspectrice de l’Education nationale. »

Madame Cardot (AIPEEEM) rappelle que l’ajout de ce paragraphe avait déjà été discuté l’année dernière et reflète la position des parents d’élèves. Elle suggère également dans la partie « Santé » que soit modifiée en gras la phrase suivante : « Le personnel de l’école n’est pas habilité à soigner les enfants. »

Le nouveau règlement intérieur prend également en compte les nouveaux ateliers créés dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

Le Règlement intérieur ainsi modifié est adopté à l’unanimité.

 4 – Elections des Parents d’élèves au Conseil d’école

La Directrice félicite les parents élus et les remercie de leur implication dans la vie de l’école

Elle présente les résultats des élections et souligne que le taux de participation ainsi que le quotient électoral ont augmenté de manière sensible par rapport aux années précédentes.

Cette évolution est très positive et montre que les parents d’élèves font preuve d’un intérêt manifeste pour les sujets touchant à l’école de leurs enfants.

Malgré les efforts de communication menés par l’école et l’APEIMMM, on déplore encore trop de votes nuls (noms entourés, soulignés sur le bulletin de vote).
Monsieur Nivet propose que les bulletins soient plastifiés. Monsieur Cardot suggère de mener ce type d’action (coûteuse) si le gain en termes de pourcentages promet d’être significatif.
Note est prise également de s’assurer l’année prochaine que le nom des enfants (quand il est différent de celui des parents), soit inscrit au dos des enveloppes de vote de manière à faciliter le dépouillement.

  5 – Bilan de rentrée

Au niveau national, la Refondation de l’Ecole se poursuit. La directrice rappelle :
-  Le décret du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles.
-  L’entrée de l’école dans l’ère du numérique.
Elle présente :
-  La Charte de la Laïcité qui sera accrochée dans le préau à l’issue du Conseil d’école.

Au niveau parisien, le Recteur pour l’académie de Paris est toujours Monsieur François WEIL.

Le nouveau Directeur Académique des Services de l’Education nationale chargé du 1er Degré de l’académie de Paris est en attente de nomination.

Madame LELEU-GALLAND est l’Inspectrice de l’Education nationale chargée de la circonscription « 16A – Auteuil » dont dépend l’école.

Bilan scolaire
La Directrice présente un bilan des effectifs en cette rentrée 2013-2014.

Le nombre global d’élèves est inférieur à l’année précédente. Une classe a dû être fermée à la veille de la rentrée.

Madame Brasseur souligne que la réduction des effectifs est une tendance identique sur tout Paris, y compris dans le XVIe (100 élèves de moins cette rentrée sur les 31 écoles de l’arrondissement). Par contre, on note une recrudescence d’élèves en maternelle, alors que les infrastructures n’augmentent pas. Elle indique que la Mairie et Madame l’inspectrice sont en train de retravailler la sectorisation afin d’améliorer la répartition des élèves entre les différentes écoles.

Parmi les principaux motifs de réduction des effectifs à Murat :
-  De nombreux déménagements vers d’autres quartiers de Paris, mais aussi, vers la banlieue, la province et l’étranger (28)
-  Des départs vers les écoles privées du quartier (13)
-  Des dérogations accordées (8)
-  Des changements d’école dans le quartier vers des classes spécialisées ou pour retours sur secteur (4)

Pour mémoire, en 2009-2010, il y avait 13 classes dans l’école. Il y en a eu 12 pendant deux ans puis 11 l’an dernier et 10 cette année.

Bien sûr, cette réduction présente des avantages : plus de salles disponibles, moins d’élèves dans les cours de récréation…

Mais bien que le seuil de réduction à 9 classes soit déjà atteint, tout le monde est mobilisé pour maintenir l’école à 10 classes l’année prochaine. Mme BRASSEUR confirme que la Mairie fera tout pour contribuer à ce maintien.

L’équipe enseignante est composée de 17 membres : 11 enseignants chargés de classe dont un à temps partiel, 4 professeurs de la Ville de Paris (Education Physique et Sportive, Education musicale et Arts visuels) qui font partie intégrante de l’équipe pédagogique, une enseignante remplaçante (ZIL) et la directrice. Cette année, un poste est occupé par un professeur des écoles stagiaire (PES) en CE2.

Le RASED est composé de Mme DESCAMPS, psychologue scolaire et de Mme FOURICHON, Maître E.
L’assistante sociale scolaire est Mme FRANCOIS.
Le médecin scolaire, le Docteur SINDOU-FAURIE est en congé de maternité.

L’école élémentaire Murat : une école d’application
La directrice rappelle que l’école élémentaire Murat est une école d’application qui, à ce titre, dispose de plusieurs postes de professeurs des écoles ayant la spécificité d’être des « maîtres formateurs », la directrice étant elle-même « directrice d’école d’application ».

Les écoles d’application sont des écoles qui sont engagées dans la formation des enseignants, des écoles au sein desquelles l’excellence est visée en tous points.

Comme il n’y a pas de Professeurs des écoles Maîtres formateurs cette année, l’école pourrait voir sa spécificité d’école d’application remise en cause. L’équipe enseignante souhaite vivement conserver cette spécificité d’école d’application.

Il y a également à l’école deux « maîtres d’accueil temporaire » : M. NIVET et Mme ACH. M. NIVET explique que leur rôle consiste à recevoir dans leurs classes des étudiants de niveau universitaire Master 1 se destinant à l’enseignement dans le 1er degré, à leur montrer et à leur permettre une première expérimentation de quelques facettes de la profession qu’ils envisagent d’exercer.

La rentrée
La rentrée s’est bien déroulée. La directrice salue l’équipe enseignante pour son professionnalisme en cette rentrée inédite où chacun a dû se montrer adaptable et réactif. Elle salue aussi la REV, le DPA et les animateurs : grâce à un travail d’équipe, la réforme des rythmes scolaires s’est plutôt bien passée à l’école élémentaire Murat.

Le nombre d’enfants en situation de handicap est stable tout en restant assez important (ce qui montre que l’on suit bien les enfants à l’école Murat).

Les nominations d’assistants vie scolaire (AVS) destinés à accompagner ces enfants au sein de l’école se font malheureusement encore attendre. Au-delà des lenteurs de recrutement, les AVS ont dû attendre septembre pour recevoir leurs contrats. Face à cette incertitude, l’une a changé d’Académie. On rappelle qu’un projet de titularisation des AVS est à l’étude au niveau national.

Mme Brasseur rappelle que sur l’ensemble du XVIème arrondissement, 52 enfants handicapés sont accueillis dans les écoles publiques élémentaires, classes de CLIS comprises. L’école élémentaire Murat accueille donc une part importante des élèves handicapés du XVIème arrondissement scolarisés à l’école élémentaire publique.

Bilan sur quelques points de fonctionnement
Toute l’équipe pédagogique exerce une fermeté accrue sur toutes les règles élémentaires de la vie en collectivité.

Dans cet esprit, la directrice a demandé que soit mis en place un pointage systématique des retards le matin à la porte de l’école. Les constats sont assez édifiants : malgré de nombreux rappels à l’ordre, les retards restent trop importants, dérangeant les classes et mettant les enfants en retard en mauvaise posture (ils doivent passer par le bureau de la directrice avant de rejoindre leur classe). Un nouveau rappel doit être fait aux parents.

Au niveau des agents de service chargés de l’entretien, ce sont trois titulaires qui assurent actuellement l’entretien de l’école. Un homme a rejoint l’équipe cette semaine. Cette mixité est appréciable.

La DASCO a réinstauré les essuie-mains en tissu, ce qui provoque une levée de bouclier de tous, cette recherche d’économie venant à l’encontre des bonnes règles d’hygiène.

 6 – Mise en place des nouveaux rythmes scolaires

Mme Diot (REV) explique à l’ensemble des personnes présentes le fonctionnement de l’ARE. Elle rappelle les conditions sous tension dans lesquelles s’est déroulée cette mise en place et explique qu’il a fallu 3 à 4 semaines pour que chacun s’y retrouve.

Parmi les ateliers proposés, on peut noter : Judo, Anglais, Ludothèque, Echecs, Bibliothèque, Jeux coopératifs, Informatique, Arts plastiques, Marionnettes, Jeux d’opposition…

On rappelle que ce sont les enfants qui choisissent leurs activités, et non les parents. Les ateliers de l’ARE changeront chaque trimestre à priori.

Grâce à la proximité et la disponibilité du Centre du Point du Jour (qui accueille des ateliers d’Aïkido, de théâtre d’improvisation, de chant…) l’école bénéficie d’un avantage net sur les autres écoles car aucun atelier n’a lieu dans les salles de classes ce qui est très apprécié par les enseignants.

Mme Brasseur confirme ce point : seules 10 salles sont libres dans le cadre de l’ARE dans les 31 écoles du XVIème arrondissement et les ateliers s’y déroulent donc majoritairement dans les classes, ce qui perturbe l’organisation des écoles et des enseignants. Elle ajoute que la Mairie de Paris a prévu de débloquer 1000€ par école pour l’achat de matériel.

A l’école élémentaire Murat, 210 élèves sont inscrits aux ateliers le jour le plus fortement fréquenté.
L’école bénéficie d’animateurs formés, ce qui est un très gros atout pour l’école.

Mme Cardot (AIPEEEM) donne l’impression générale des parents :
- L’inquiétude majeure est relative au nombre d’encadrants (1 pour 18 alors que le Conseil d’Etat s’était prononcé contre cette baisse du taux d’encadrants),
- Des incertitudes demeurent quant à la qualification et le nombre des accompagnants vers le Centre du Point du Jour (1 pour 14 actuellement), d’autant que les conditions de rémunération de ce personnel sont extrêmement basses, ce qui ne peut attirer, ni fidéliser les encadrants dans la durée ;
- Les fluctuations des horaires d’un jour sur l’autre sont difficiles et fatigantes pour les enfants,
- Les ateliers bleus ayant été demandés avant la mise en place des ARE, il y a parfois une redondance (ex : Judo),
- L’activité ludothèque est perçue comme une garderie,
- Les locaux sont-ils vraiment adaptés, certains enfants relevant un manque de place pour certaines activités,

Beaucoup de parents déplorent de ne pouvoir joindre la REV et le DPA, qui sont surchargés.
Les perceptions négatives pourraient être apaisées par un surcroît de communication entre les parents d’élèves et les REV.

Décision est prise de désigner 2 parents référents (M. Renault pour le CP/CE1 et Mme Simond pour les CE2/CM1/CM2), qui serviront de relais et rassembleront les questions/réponses dans le cadre d’informations régulières sur le site internet de l’école.

L’an dernier, l’ensemble des acteurs du groupe scolaire Murat avait réfléchi à un aménagement du temps scolaire spécifique. Le projet n’avait pu être déposé faute de temps. L’idée de rouvrir ce dossier à l’occasion de la rédaction des nouveaux projets d’école est évoquée.

 7 - Bilan périscolaire

Equipe d’animation pour la pause méridienne
L’école dispose par la Ville de Paris de 7 postes de surveillants de cantine, plus un poste supplémentaire accordé pour les élèves en situation de handicap, ce qui porte à 8 l’ensemble de l’équipe. Les piliers de l’équipe ont pu rester sur l’école.

202 élèves déjeunent à la cantine, ce qui est très important. Par contre, ils ne sont que 80 le mercredi : ainsi, le format du repas est différent, avec un service à table avec les animateurs plutôt qu’en mode self comme les autres jours. Un double pointage des enfants est effectué – l’un à 11h40 pour vérifier que les inscrits à la cantine sont bien présents – l’autre à l’entrée du réfectoire afin de vérifier que chaque enfant déjeune effectivement. L’ensemble fonctionne bien. Un roulement est établi entre les classes pour déjeuner.

La directrice souligne qu’un travail sur les consignes de surveillance a été effectué lors d’une réunion de l’équipe d’animation. Un document reprenant les différents points a été établi et sert de référence commune.

A noter que lors du prochain appel de fonds concernant la cantine, les paiements en espèces ne seront plus acceptés.

Étude surveillée
La directrice rappelle que l’étude n’est pas « dirigée » et n’est donc pas conçue pour que les enfants soient aidés dans leurs devoirs. Ils y travaillent seuls. L’étude n’est donc recommandée que pour les parents n’ayant aucune autre alternative.

Par ailleurs, conformément au règlement de l’étude qui a été distribué aux familles en début d’année, la directrice rappelle que l’étude n’est pas un mode de garde « à la carte », en cas de rupture de la solution de garde habituelle. Elle est réservée aux enfants inscrits. Aucun enfant ne peut y être accueilli ponctuellement.

Ateliers bleus
Il y a cette année deux ateliers bleus culturels (Théâtre et Petits écolos) et quatre ateliers bleus sportifs (judo, jeux d’opposition, danse hip-hop et échecs).
On a un peu peiné à remplir les ateliers cette année en raison d’une confusion (compréhensible) avec l’ARE et les ateliers bleus ne sont pas tout à fait pleins, ce qui est une première.

Atelier AIPEEEM
Pour la première année, l’AIPEEEM a organisé un atelier en complément de l’ARE et des ateliers bleus. Là encore, cet atelier Couture n’est pas plein (il reste 2 places) ce qui est dommage car très apprécié par les participantes.
Il serait souhaitable d’obtenir une dérogation l’année prochaine pour que cet atelier puisse être organisé pendant la pause méridienne, de manière à désengorger les cours de récréation.

Panda Club
Le Panda Club consiste en une aide aux devoirs encadrée par des bénévoles retraitées sous la forme « un bénévole, un enfant ». Les tandems ainsi formés travaillent à plusieurs dans deux classes à l’école sur le temps de l’étude. Il continue de fonctionner et de donner pleine satisfaction aux parents dont les enfants en bénéficient. L’une des bénévoles a 91 ans !

Ateliers lecture pour les CE1
Dans le cadre de ses activités, le responsable de la bibliothèque anime chaque soir un atelier Lecture et découverte du Livre avec un groupe différent d’enfants du CE1 (quelques CP ont pu y trouver place cette année). Ces ateliers fonctionnent très bien.

Cours de langue
Innovation cette année : un cours d’ELCO marocain (l’an dernier il y avait 22 élèves en demande) va bientôt être mis en place (2 groupes de 15 élèves).

Atelier des Parents : « Ouvrir l’école aux parents pour réussir l’intégration »
Cette initiative qui entre dans sa troisième année est très apprécié dans notre école de la diversité. Cet atelier reprendra le 19 novembre, ce que saluent les parents d’élèves. L’invitation sera rédigée en 6 langues.
La directrice rapportera au prochain Conseil d’école l’évolution de ce projet important.

Conseil des Enfants
L’équipe pédagogique n’a pas souhaité remettre en place dès la rentrée un Conseil des Enfants au niveau de toute l’école. Les parents le regrettent car il s’agit d’une initiative ancienne à Murat, très appréciée des enfants et des parents.
Par contre, plusieurs enseignants organisent un Conseil des élèves hebdomadaire au niveau de leur classe.

 8 – Projet d’école et projets des classes

Le Projet d’Ecole
Le nouveau projet d’école, en cours d’élaboration, sera présenté lors du prochain Conseil d’école. Il devra être approuvé par le Conseil d’école et validé par Madame l’Inspectrice.

Pour mémoire, ses grands axes seront :
-  La maîtrise de la langue - Jeunes Enfants Plurilingues (55 langues maternelles différentes recensées au sein des familles de l’école l’an dernier)
-  La clarification des règles et de leur application
-  La vie coopérative, le développement de l’estime de soi, l’expression de ses sentiments, la médiation entre pairs, la responsabilisation
-  L’utilisation raisonnée et efficace du numérique

Les parents rappellent leur souhait d’être associés à ce projet : une réunion intermédiaire sera organisée par la directrice et un groupe de parents référents en janvier 2014.

Le Projet TNI (Tableau Numérique Interactif)
Deux TNI sont déjà en place.

Il semble que le 3e TNI pour l’achat duquel la Mairie du XVIe s’est montrée favorable dès le printemps 2012 n’a toujours pas été commandé par celle-ci (celui-ci devrait être posé dans la classe de CM2 de Mme GILLOT). Mme Brasseur confirme que cette commande a été validée et que le TNI ne devrait plus tarder.

Site internet de l’école grâce à l’AIPEEEM
Le lancement du site internet financé par l’association des parents d’élèves a pour objectif premier de donner une image de l’école dégagée des préjugés qui courent le quartier : il relaye les activités et événements de l’école et montre qu’il y fait bon vivre, que l’on y travaille bien …
Ce site internet offre de nombreuses possibilités techniques. Parmi celles-ci, des cahiers de textes numériques devraient être prochainement testés.
La mise en page doit être revue par l’équipe technique.
Il faut également le faire connaître dans les publications de la Mairie, annuaires, etc. : il est important que le site soit référencé ! Ce chantier doit être lancé par l’AIPEMMM dès que possible.

Les sorties des classes
Il y a de nombreuses disciplines dans les Instructions Officielles qui régissent notre Ecole. Une belle façon de les travailler harmonieusement consiste à articuler avec rigueur les apprentissages autour de points forts qui fédèrent la classe. Les sorties et voyages scolaires en font partie.

Les enseignants, tour à tour, prennent la parole pour décrire ces activités.

De nombreuses sorties ont déjà été réalisées :
-  Bois de Boulogne : CP-R,
-  Semaines sportives : CE1 (Athlétisme),
-  Course d’endurance pour toutes les classe.
- 
Les sorties à venir :
-  Musée d’Orsay : CP-R
-  Cité de l’architecture : CM1-N
-  Musique : CM1-G (deux sorties musicales)
-  Théâtre : CP-A
-  Histoire de Paris : CE1-CE2 (Notre-Dame de Paris)
-  Cinéma : CE1-D et CE2 M (projection de « U » de Grégoire Solotareff et Serge Elissalde)
-  Projet de jardinage : un stage commun et expérimental enseignant- animateur est prévu en mars

Classes de découvertes :
-  Le CM1-N fait une demande pour une classe de découverte financée par la Ville de Paris.
-  Les 2 classes de CM2 étudient un projet de classe de découverte.

L’AIPEEEM confirme qu’elle contribuera au financement d’une sortie par classe (environ 200€) comme les années précédentes, avec un effort particulier pour le projet des CM2.

Elle explique toutefois que les ressources de l’association se tarissent, les cotisations étant en baisse significative. Elle prévoit donc d’organiser davantage d’évènements festifs de moindre envergure que la fête de fin d’année pour tenter d’atteindre le budget permettant de financer différents projets comme celui de la classe CM2.

Le Concert de la chorale des CP aura lieu le 17 décembre à 18h30.

Film tourné dans notre école
Chantal Briet, cinéaste, a retenu l’école élémentaire Murat pour tourner un film documentaire sur les apprentissages à la grande école. Principalement centré sur l’une des classes de CP, ce documentaire montrera peut-être aussi les activités de la BCD, le Club Panda… Tout ce qui a trait à l’oral et l’écrit. La cinéaste va suivre le groupe-classe et quelques enfants en particulier dans leur progression. Les enfants sont de plus en plus habitués à sa présence. C’est un beau projet en cours. L’objectif est une diffusion sur une chaîne de télévision. Elle reste en attente de financements.

  9 – Travaux et sécurité

D’importants travaux d’évacuation des eaux ont été réalisés dans la grande cour. Cet été, les arbres des deux cours de récréation ont été élagués et les peintures du réfectoire ont été refaites.

Récemment, l’étanchéité des toits a été vérifiée à la suite d’importantes inondations dans les classes et le remplacements de plusieurs tuiles cassées a été effectué.

Un exercice d’évacuation a eu lieu avec l’école maternelle. Tout le monde est sorti en un temps excellent. Bien que le déclenchement ait été inopiné, ce jour-là.

 10 - Coopérative

Mme ROUCHON, trésorière de la coopérative de l’école affiliée à l’OCCE, présente les comptes, qui ont été revus par un enseignant et un parent, comme le prévoient les textes en vigueur puis envoyés à l’OCCE qui les a validés.

Le solde d’ouverture est de 4661€. Le premier appel a déjà été fait. Il y en aura trois en tout. Un fin janvier et un dernier début avril. Par ailleurs, les 2 séances de photographies (une collective et une individuelle) contribueront à alimenter les fonds de la coopérative.

Pour mémoire, 70% des recettes vont à la classe et 30% au compte central de l’école.
L’an dernier, le dépenses ont consisté en sorties, matériel de classe, abonnements magazines, frais TNI, sapins de Noël, DVD de la série « C’est pas sorcier », financement de la Tombola, ateliers menés le midi (jardinage et sportifs), DVD pour accompagner les AVS…

L’objectif est de toujours avoir un fonds de roulement de 2 000€ minimum.

L’ensemble du Conseil d’école remercie Mme ROUCHON pour son implication dans cette fonction essentielle et pour la rigueur de sa gestion.

 9 - Calendrier prévisionnel des conseils d’école et des temps festifs

Les prochains Conseils d’école auront lieu à 18h30 les :
-  Jeudi 20 mars 2014
-  Jeudi 12 juin 2014

La fête de l’école aura lieu le vendredi 27 juin.

 Conclusion

La directrice remercie tous les participants et indique qu’elle souhaite continuer à avancer dans cet esprit d’ouverture et de dialogue.

Reprenant le texte de l’axe 5 du nouveau projet académique, elle confirme, au nom de toute l’équipe pédagogique, combien chacun, à l’école d’application Murat, a à cœur d’œuvrer pour « Construire un cadre serein, pour des apprentissages de qualité, respectueux de tous. »

Tous les points de l’ordre du jour ayant été traités, la directrice invite les membres du Conseil d’école à se retrouver autour d’un verre. Il est 20h45.

ARTICLES du SITE en CONCORDANCE
Passer doucement la souris sur les visuels pour découvrir les titres...

ARE


Ateliers APE


Ateliers bleus


Cantine


Conseils d’école


Elections


Etude surveillée


Pause méridienne


Plage 15h-16h30


Plage 16h30-18h


Sortie scolaire